Séminaire « Travail et syndicalisme en Afrique » (2020-2021)

Ce séminaire, à la croisée de l’histoire, de l’anthropologie et de la science politique, porte sur la question centrale du travail en Afrique, et sur les mobilisations qui lui sont liées. Historiquement partagé entre la production familiale (agriculture/élevage), l’esclavage et les activités indépendantes (commerce, artisanat), le travail a été marqué par l’essor progressif du salariat depuis le début du XXe siècle, constituant une évolution majeure.

Ce séminaire souhaite réinvestir les débats sur l’épineuse question de la catégorisation des travailleurs en Afrique, largement délaissés depuis le déclin de l’influence du marxisme sur les sciences sociales, alors même que l’accentuation des inégalités sociales et le phénomène d’éclatement des statuts des travailleurs méritent d’être étudiés. Ce séminaire ambitionne également de questionner à nouveaux frais l’impact des évolutions économiques et politiques sur les formes de stratification sociale dans le monde du travail, par-delà une approche uniquement dialectique des classes sociales, ou bien encore l’existence ou non d’une classe ouvrière africaine.

À la fois centraux et méconnus, le syndicalisme et les syndicalistes constituent un objet privilégié pour aborder ces enjeux. Ce séminaire sera ainsi l’occasion d’analyser les formes d’appropriation du syndicalisme, et de son évolution, depuis le milieu du XXe siècle. Il s’agira notamment d’aborder les syndicats et leurs acteurs dans leur quotidienneté (identités professionnelles, travail de recrutement et de représentation, répertoire d’action, sociabilité etc.) ainsi que les carrières qui se déploient au croisement d’espaces intimes, sociaux, économiques et politiques.

Bourse du travail de Ouagadougou, 2018 (Crédit photo : Aurélien Gillier)

En raison de l’épidémie de COVID-19, le séminaire est intégralement prévu en distanciel pour le moment. Si vous souhaitez assister aux différentes séances en visioconférence, écrire à alexis.roy[at]cnrs.fr

Calendrier des séances:

Séance 1, 16 novembre 2020 (14h-17h) : Travail et décolonisation en Afrique de l’Ouest

Frederick Cooper (New York University) : « Syndicalisme, nationalisme et décolonisation en Afrique, 1935-60 »

Pascale Barthelemy (LARHRA/ENS Lyon) : « Entre syndicalisme et politique : des travailleuses africaines sur la scène internationale dans les années cinquante »

Séance 2, 14 décembre 2020 (17h-20h) : Travail et syndicalisme au Soudan

Elena Vezzadini (IMAF/CNRS) : Luttes anticoloniales, politiques de développement et essor du mouvement syndical soudanais

Ahmad Sikainga (The Ohio State University), sous réserve : Travail et syndicalisme au XXe siècle dans le chemin de fer à Atbara

Séance 3, 18 janvier (17h-20h) : Pour une histoire globale du syndicalisme en Afrique

Stefano Bellucci (Université de Leiden) : Une histoire du syndicalisme en Afrique. Entre idéologie et gestion.

Maciel Santos (Université de Porto) : Travail et syndicats en Afrique coloniale portugaise : le cul-de-sac angolais.

Séance 4, 15 février (17h-20h) : Droit du travail dans les colonies

Jean-Pierre Le Crom (Université de Nantes) : Le droit du travail dans les colonies après la Première Guerre mondiale. Des ambitions croissantes aux limites des réalités de terrain.

Florence Renucci (IMAF/CNRS) : L’inspection du travail dans les colonies.

Témoignage de Bernard Dumont, ancien inspecteur du travail au Soudan Français.

Séance 5, 15 mars (17h-20h) : Le secteur des transports en Afrique

Sidy Cissokho (CNRS) : Réflexions sur la syndicalisation des travailleurs informels : Le groupe professionnel des chauffeurs et la Confédération Nationale des Travailleurs Sénégalais (1980-2020).

Laurent Fourchard (CERI) : « Owo union », l’argent du syndicat. Gouverner les gares routières au quotidien au Nigeria.

Séance 6, 19 avril (17h-20h) : Travail et syndicalisme en Afrique du Nord

Siham Beddoubia (Université Oran 2 Mohamed Ben Ahmed) : Le syndicalisme autonome en Algérie et la question du changement et de la démocratie : entre résistance, opposition et clientélisme. Le cas des syndicats de la fonction publique.

Michele Scala (ATER à Sciences po Lyon, chercheur associé à l’Ifpo de Beyrouth) : Le roi est nu ? Clientélisme, travail et mobilisation dans le Liban contemporain : deux cas au microscope.

Séance 7, 17 mai (17h-20h) : Le secteur minier en Afrique centrale et australe

Benjamin Rubbers (Université de Liège) : « Les syndicats face à la libéralisation du secteur minier. Une comparaison entre le Congo et la Zambie ».

Miles Larmer (Oxford University): faire la famille urbaine : Bien-être social dans la ‘ceinture de cuivre’ d’Afrique centrale (1950-1990).

Séance 8, 21 juin (17h-20h) : L’Afrique et l’Organisation Internationale du Travail

Dr. Nick Bernards (University of Warwick) : The ILO and the enduring dilemmas of labour internationalism in sub-Saharan Africa

Daniel Roger Maul (Université d’Olso)


2 réflexions sur « Séminaire « Travail et syndicalisme en Afrique » (2020-2021) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.